Financier Érable et sarrasin
Rendement : 8 portions
Préparation : 20 minutes
Cuisson : 15 à 20 minutes
Temps de repos : 3 heures

Ingrédients

  • 115 g (½ tasse) de beurre non salé
  • 215 g (1 ¾ tasse) de sucre d’érable fin
  • 72 g (¾ tasse) de poudre d’amandes
  • 72 g (½ tasse) de farine de sarrasin
  • 3 g (½ c. à thé) de sel
  • 180 g (6 unités) de blancs d’œufs
  • 62 g (¼ tasse) d’huile de canola

Préparation

  1. Dans une casserole à rebord élevé, cuire le beurre à feu moyen pendant 2 minutes. 1
  2. Dans un grand bol, mélanger tous les ingrédients secs.
  3. Verser les blancs d’œufs sur les ingrédients secs et, à l’aide d’un fouet, bien mélanger pour obtenir une pâte parfaitement lisse.
  4. Ajouter l’huile de canola, puis le beurre (encore chaud) en mélangeant doucement au début pour éviter les éclaboussures. Mélanger jusqu’à ce que la pâte soit bien homogène.
  5. Verser la pâte dans un bol, couvrir de pellicule plastique et mettre au réfrigérateur pendant au moins 3 heures.
  6. Préchauffer le four à 180 °C (350 °F). Beurrer de petits moules à financiers en silicone ou des barquettes en papier.
  7. Verser la pâte dans les moules et cuire au four pendant 15 à 20 minutes ou jusqu’à ce que les financiers soient bien dorés.
  8. Laisser tempérer de 20 à 25 minutes avant de démouler.

Astuce de Patrice Demers

Dans un premier temps, le beurre va fondre et son eau va s’évaporer. Lorsque la vapeur et le crépitement cesseront, c’est le signe que toute l’eau s’est évaporée. C’est à ce moment qu’il faut rester attentif, parce que le beurre commencera à colorer. J’aime bien brasser le beurre avec un fouet pendant la cuisson pour éviter que les solides se déposent au fond de la casserole et brûlent. Pour s’assurer que le beurre est suffisamment cuit et éviter de passer tout droit, verser le beurre dans une tasse à mesurer transparente, qui résiste à la chaleur, ou dans un bol pour vérifier la couleur. On cherche à obtenir une couleur caramel. S’il n’est pas assez foncé, le remettre dans la casserole et poursuivre la cuisson quelques secondes de plus. Lorsqu’il est prêt, le passer au tamis fin pour retirer les solides.

Recette tirée du livre : PARCOURS SUCRÉ, de Patrice Demers,
Les Éditions La Presse
 
Les avantages d'être membre
Je fais un don
J'adhère
Je renouvelle
Boutique
Voir les alertes
Section pour les médecins
Inscrivez-vous à l'infolettre
Difficultés avec le site