Vulgarisation de Galipeau HJ, Verdu E. Gut microbes and adverse food reactions : Focus on gluten related disorders.Gut Microbes 2014; 5 :5, 594-605

Par Dre Amélie Therien, Médecin résident en gastroentérologie au CHUM


Paru dans l'Info-Coeliaque Vol 32 N°3 - Hiver 2015

Notre tube digestif contient un nombre de bactéries dix fois supérieur à celui des cellules, soit jusqu’à mille milliards par gramme de tissu colique [1]. On appelle microbiome l’ensemble de ces bactéries et leur matériel génétique distinct du nôtre. Les mécanismes par lesquels les globules blancs au sein de notre intestin reconnaissent et tolèrent ces bactéries ainsi que la presque totalité des protéines alimentaires que nous ingérons quotidiennement sont respectivement la tolérance immune et la tolérance orale. Ces mécanismes semblent être défectueux en présence de maladie cœliaque et c’est ce que les Dres Galipeau et Verdu, qui mènent des recherches sur la physiopathologie de la maladie cœliaque à l’Université de McMaster en Ontario, résument dans cet article.

Je suis membre FQMC. Pour avoir accès au contenu, connectez-vous.
Je ne suis pas membre FQMC. Pour devenir membre et avoir accès du contenu exclusif, inscrivez-vous.