Avoine

Opinion de la FQMC concernant la consommation d’avoine SANS GLUTEN pour les personnes cœliaques

La réglementation actuelle concernant le gluten inclut le blé, l’orge, le seigle en raison des protéines de gluten contenues dans ces céréales ainsi que leurs souches hybrides et l’avoine. La céréale d’avoine régulière ne contient pas de protéine de gluten par contre elle fait partie des céréales pouvant contenir du gluten en raison du risque élevé de contamination croisée puisque l’avoine est très souvent cultivée, transportée ou moulue dans les mêmes environnements que les céréales ou produits alimentaires contenant du gluten. Pour cette raison, l’avoine régulière est considérée contenir du gluten dans la réglementation actuelle et ne peut porter la mention sans gluten.

Santé Canada a mis à jour sa position de 2007 sur l’avoine1 qui fait état des dernières données scientifiques disponibles portant sur l’introduction d’avoine non contaminée par le gluten dans le régime alimentaire des personnes atteintes de la maladie cœliaque. Ainsi, sur le plan nutritionnel, la consommation d’avoine non contaminée par le gluten pourrait se révéler bénéfique aux personnes atteintes de la maladie cœliaque qui la tolèrent. Le corpus actuel des données scientifiques probantes soutient l’innocuité, pour la plupart des personnes atteintes de la maladie cœliaque, de la consommation d’avoine spécialement produite, à la condition que cette avoine ne contienne pas plus de 20 ppm de gluten issu de blé, de seigle, d’orge ou de leurs souches hybrides.

Permission de mettre en marché l'avoine sans gluten

 Le 14 novembre 2014, la ministre de la Santé a annoncé son intention de créer une dérogation à la réglementation actuelle sur les aliments et drogues et de délivrer une autorisation de mise en marché permettant aux fabricants d’utiliser l’allégation sans gluten au sujet de l’avoine spécialement produite et qui ne contient pas plus de 20 ppm de gluten, à certaines conditions. Une consultation publique a ensuite été effectuée auprès des parties prenantes intéressées.
Le 19 mai 2015 Santé Canada a inscrit une autorisation de mise en marché (AM) permettant le recours aux allégations sans gluten au sujet de « l’avoine sans gluten »  et des aliments qui en contiennent comme ingrédient.
Cette autorisation de mise en marché (AM) prévoit une dérogation au Règlement sur les aliments et drogues dans la mesure où :
 

  • a) L’aliment ne contient pas d’avoine autre que l’«avoine sans gluten» spécialement produite;
  • b) le produit fini ne contient pas davantage que 20 ppm de gluten issu du blé, du seigle, de l’orge ou de leurs souches hybrides;
  • c) l’aliment ne contient aucun gluten issu du blé, du seigle, de l’orge ou de leurs souches hybrides ajouté délibérément;
  • d) l’«avoine sans gluten» est clairement désignée à ce titre dans tous les cas où il est question d’«avoine», y compris dans la liste des ingrédients.

Santé Canada mentionne que «le fait d’identifier l’avoine spécialement produite à titre d’avoine sans gluten vise à indiquer sans équivoque au consommateur qu’elle diffère de l’avoine ordinaire (régulière)».

Travaux de la FQMC et des comités consultatifs au sujet de l’avoine non contaminée

La FQMC a entrepris au début de l’été 2014 une étude qui a consisté à faire une revue de la littérature scientifique la plus récente au sujet de l’avoine non contaminée par le gluten consommée par les personnes cœliaques en Europe et en Amérique du Nord.  À la lumière de l’analyse des résultats de cette étude, voici les recommandations qui ont été émises par le Comité de recherche scientifique, le Conseiller médical et le Comité de nutrition à l’intention de la FQMC et sur lesquels la FQMC fonde son opinion.

Recommandations

La FQMC reconnaît les nombreux avantages nutritionnels de l'avoine non contaminée dans le régime sans gluten. Cette céréale apporterait une variété additionnelle dans la diète restreinte des personnes souffrant de la maladie cœliaque, afin d’accroître leurs choix alimentaires et améliorer leur état nutritionnel et leur qualité de vie.

La FQMC est d’accord avec les recommandations de Santé Canada datés du 14 novembre 2014, qu’une étape de stabilisation devrait être observée avant de commencer à suivre un régime sans gluten comprenant de l’avoine non contaminée.  

Puisqu’un certain nombre de personnes cœliaques ne tolèrent pas l’avoine, la FQMC suggère néanmoins  que l’avoine non contaminée par le gluten soit introduite après la normalisation des anticorps anti-transglutaminases, soit 6 mois à 2 ans après le début d’une alimentation stricte sans gluten. Nous réitérons l’abstention de la consommation d’avoine non contaminée par le gluten chez les personnes cœliaques présentant un niveau d’atrophie sévère lors du diagnostic, tel que recommandé (Celiacdisease in UpToDate, 2015)2 .
 
Nous maintenons nos recommandations de l’introduction progressive de l’avoine non contaminée par le gluten avec un suivi biologique et clinique durant la première année.  

Limite des études à ce jour et souhaits exprimés

Selon notre analyse des dernières études scientifiques publiées depuis 2008, ces études démontrent que les adultes et les enfants atteints de maladie cœliaque tolèrent bien l’avoine non contaminée par le gluten. Toutefois, selon notre étude, il existe toujours certaines limites dans la littérature scientifique actuelle liée à la consommation d’avoine et son impact sur la santé des individus atteints de la maladie cœliaque. La  majorité de ces études ont été réalisées en Europe. Nous constatons que la seule étude nord-américaine effectuée ne permet pas de confirmer que l’avoine n’est pas problématique tant au niveau des cultivars que de sa tolérance pour les personnes cœliaques. En conséquence, la FQMC est convaincue que d'autres études menées au Canada sont justifiées pour identifier des cultivars potentiels qui peuvent induire une réponse immunologique chez les personnes sensibles à l’avoine. De cette façon, nous pourrons mieux analyser l’immunogénicité spécifique d'un cultivar d'avoine particulière pour appuyer les recommandations actuelles sur l’avoine non contaminée par le gluten.

  1. Santé Canada. La maladie cœliaque et les allégations sans gluten au sujet de l’avoine non contaminée. Direction des aliments, Direction générale des produits de santé et des aliments – 14 novembre 2014
  2. Celiac disease in children (Beyond the Basics): What foods contain gluten? Consulté le 20 janvier 2015, http://www.uptodate.com/contents/celiac-disease-in-children-beyond-the-basics).
  3. M. Cristina P. de Souza, et al Pure Oats as Part of the Canadian Gluten-Free Diet in Celiac Disease : The Need to Revisit the issue. Canadian Journal of Gastroenterology and Hepathology, Volume 2016 (2016)


Comité de recherche scientifique

Dr Idriss Saiah, Ph. D.
Dre Martha Dirks, M.D. Gastroentérologue
Dre Natalie Patey, M.D., Ph. D.
Marie-Josée Tessier, erg. M. Sc.

Conseiller médical

Dr. Patrick Godet,M.D, Gastroentérologue

Comité de nutrition

Marie-Ève Deschênes, Dt.P.
M. Cristina P. De Souza, M.Sc. Dt.P.
Sandra Griffin, Dt.P.
Éliane Labonté, Dt.P.
Nicole LeBlanc, Dt.P.
Sophie Morin, Dt.P.
Suzanne Laurencelle, MBA

En vigueur depuis janvier 2015
Dernière mise à jour : 23 août 2016