Dr Michaël Bensoussan Docteur Michaël Bensoussan, M.D.
Gastroentérologue, Hôpital Charles-Le Moyne

Dr  Michaël Bensoussan a fait ses études médicales à l’université de Strasbourg située en Alsace, d’où il est originaire. Occupant son premier poste en tant que gastroentérologue à l’hôpital européen Georges-Pompidou à Paris de 2004 à 2006, il a travaillé auprès de l’éminent Professeur Christophe Cellier dont la spécialité était la maladie cœliaque et son intérêt pour cette pathologie le suivra tout au long de sa pratique.

Depuis le début de sa formation, Dr Bensoussan a toujours été investi dans la relation médecin-malade ainsi qu’au niveau de la transmission des connaissances chez ses pairs. Il a mis au point, il y a maintenant 10 ans, le projet « Cas pratique » qui prodigue aux professionnels de la santé un enseignement à l'aide de consultations simulées. Arrivé au Québec en 2012, il poursuit depuis cet enseignement au sein des quatre universités médicales du Québec. De plus, Dr Bensoussan est chroniqueur à l’émission Tout un matin, émission matinale d'ICI Radio-Canada Première dans le Grand Montréal en tant que spécialiste en gastroentérologie.
 
Dr Prévost Jantchou Docteur Prévost Jantchou, M.D., Ph.D
Pédiatre spécialisé en gastroentérologie pédiatrique
et clinicien-chercheur, Centre de recherche du CHU Sainte-Justine
et professeur Agrégé de clinique, Université de Montréal

En plus de sa pratique clinique et de son enseignement, Docteur Jantchou mène des travaux de recherche au sein du Centre de Recherche du Centre hospitalier universitaire Sainte Justine avec comme principaux pôles d’intérêt: l’épidémiologie et les facteurs de risques des maladies inflammatoires intestinales, notamment la maladie coeliaque chez l'enfant ; l’impact de la vitamine D sur les maladies inflammatoires intestinales ; l’évaluation de la qualité et de la sécurité des soins et des procédures en endoscopie digestive pédiatrique ainsi que la prise en charge et le suivi des maladies inflammatoires intestinales.
 
Dre Amélie Therrien Dre Amélie Therrien. M.D.
Gastroentérologue

Diplômée de l'Université de Montréal en médecine interne et gastroentérologie, Amélie Therrien est également titulaire d’une maîtrise en immunologie et d’un post-doctorat sur le profil immunitaire inné en maladie de Crohn. Projet pour lequel elle est récipiendaire d'une bourse phase 1 du Fonds de recherche du Québec pour médecins résidents visant une carrière en recherche. Elle poursuit actuellement un fellowship en maladie coeliaque au Beth Israel Deaconess Medical Center, Harvard Medical School à Boston, sous la supervision de Dr Ciaran Kelly. Depuis 2013, elle collabore avec la Coeliaque Québec dans la vulgarisation d’articles médicaux et scientifiques et depuis 2018, en tant que membre du comité scientifique.

Elle a reçu en 2017, le Prix Michelle Laflamme pour son implication remarquable auprès des personnes cœliaques.
Dr Patrick Godet Dr Patrick Godet, M.D.
Gastroentérologue

Diplômé en médecine interne et en gastroentérologie de l’Université de Montréal, Dr Patrick Godet est également titulaire d’un fellowship en épidémiologie des maladies inflammatoires de l’intestin de l’Université de Calgary sous la supervision du Dr Lloyd Sutherland. Il a pratiqué à l’Hôpital Pierre-Boucher, au CHUM Notre-Dame avant de se joindre aux Centres hospitaliers de Verdun et de LaSalle. Depuis 2003, il est chef du Service de gastroentérologie à l’Hôpital LaSalle. Dr Godet est également chargé de cours sur l'absorption au niveau du grêle (eau, électrolytes, nutriments) à l'Université de Montréal et depuis 1998, il est tuteur pour le cours Digestion Nutrition de l’Université de Montréal. Il a obtenu le prix du meilleur professeur de médecine interne du CHUM. 

Membre du comité scientifique de Coeliaque Québec depuis 1996, il reçoit en 2012, le Prix Michelle Laflamme, pour son implication remarquable auprès des personnes ayant la maladie cœliaque.
 
Nicole Leblanc, Dt.P., nutritionniste Nicole LeBlanc, Dt.P.
Diététiste-Nutritionniste

Nutritionniste membre de l’Ordre professionnel des diététistes du Québec depuis 39 ans, Nicole LeBlanc a travaillé dans le domaine de la gestion, de la nutrition clinique et de la communication ce qui lui a permis d’acquérir une bonne capacité d’adaptation à une clientèle diversifiée et aux situations d’urgence. Pendant ses 15 années au CHUQ, elle travaillera auprès d’une clientèle souffrant de problèmes cardio-vasculaires, de diabète et auprès d’une clientèle ayant subi une greffe rénale.

Avec un intérêt marqué pour la pédagogie et la santé publique, elle oriente ensuite sa carrière vers la consultation privée et l’animation de groupes. Depuis 2011, elle est conférencière dans le cadre de formations offertes aux nutritionnistes et/ou aux médecins. Elle a d’ailleurs collaboré à la création des formations s’adressant aux personnes cœliaques et aux professionnels de la santé de Cœliaque Québec. Au cours des douze dernières années, elle a développé une expertise pour les maladies digestives, les troubles digestifs fonctionnels, les intolérances et surtout pour la maladie cœliaque dont elle est atteinte depuis plus de 20 ans. Elle a reçu en 2013, le Prix Michelle Laflamme pour son implication remarquable auprès des personnes cœliaques.
 
Edith Lalanne, DG Coeliaque Québec Edith Lalanne, BAA
Directrice générale
Cœliaque Québec

Pendant ses études, Edith Lalanne a travaillé en tant que préposée aux bénéficiaires. Elle obtient son Baccalauréat en administration des affaires (BAA) de l’Université Laval en 1994. Par la suite, elle occupera des postes de chef de marque, de produits et de projets au sein de différents secteurs dont les domaines médical, alimentaire, manufacturier et pharmaceutique. En 2013, son fils reçoit le diagnostic de la maladie cœliaque. En 2015, elle se joindra au conseil d’administration de l'organisation. Quelques années plus tard, c’est avec fierté qu’elle met toutes ses compétences professionnelles pour rallier les nombreux intervenants des différents secteurs liés à la cause des cœliaques.
En tant qu’organisation à but non lucratif, la FQMC compte sur la participation de bénévoles.
 
Vous êtes intéressés à offrir votre temps ? Vous trouverez ci-dessous la description des tâches, le lieu et la durée de chacun des postes de bénévolat. Si cela vous intéresse, contactez-nous en mentionnant le poste pour lequel vous désirez postuler: info@fqmc.org

Description des tâches pour les bénévoles

Tâches administratives

Lieu : Boucherville ou Joliette
Disponibilité requise : 2 à 5 heures/semaine
  • Préparation d’envois postaux
  • Entrée de données* 

Appels téléphoniques

Lieu : Boucherville
Disponibilité requise : 4 heures /semaine
  • Aux donateurs *
  • Aux ex-membres *
  • Aux professionnels de la santé *
  • Autres (selon les besoins) 

Nutritionniste *

Lieu : Boucherville ou ailleurs au Québec
Disponibilité : à discuter selon le projet
Exigence : être accrédité(e) des formations de la FQMC
  • Soutien téléphonique ou par courriel
  • Appels aux pairs
  • Collaboration à divers projets
  • Rédaction sur différents thèmes en lien avec la nutrition
  • Animation de formation * 

Photographe

Lieu : un peu partout au Québec
Disponibilité : 4 heures/événement minimum

Promotion *

Lieu : selon les besoins
Disponibilité : 4 heures/semaine
Pouvoir se déplacer pour visiter les lieux prévus sur le territoire couvert
  • Affichage dans les commerces/établissements des région visitées par l'organisme
* Une formation sera offerte par la FQMC. La formation sera différente selon les postes occupés.
Jongler avec les horaires, les activités, les devoirs et les gargouillis des petits ventres affamés... c’est parfois tout un cirque ! Pour éviter de faire des acrobaties à l’heure du souper, commencez par dresser une liste de repas faciles à préparer et stockez les principaux ingrédients, comme les souvlakis de poulet Flamingo.
 
Souvlakis de poulet FLamingo sans glutenPrêtes en moins de 30 minutes, ces brochettes de délicieux morceaux de poitrine de poulet sans gluten et délicatement assaisonnés sauront ravir les enfants tout en vous faisant gagner du temps. Servez-les avec du riz, une salade de tomates et concombres et une sauce tzatziki pour un repas à la grecque rapide et savoureux.
 
Quand chaque minute compte, il n’y a rien comme les repas sur plaque. Déposez des légumes badigeonnés d’huile (lanières de poivron, quartiers d’oignon, fleurets de brocoli...) et les brochettes sur une plaque, glissez au four et le tour est joué !  Voilà un souper complet préparé en un tournemain. En prime, en cuisant le tout sur une seule plaque, vous aurez moins de vaisselle à laver ! Et en la tapissant de papier parchemin, elle sera encore plus facile à nettoyer.
 
S’il vous reste des brochettes, utilisez les morceaux de poulet pour le lunch du lendemain dans un sous-marin aux souvlakis de poulet (avec du pain sans gluten). Vous pouvez aussi remplacer le pain à sous-marin par de la laitue pour concocter une savoureuse salade méditerranéenne. 
 
Les souvlakis de poulet Flamingo, c’est bon pour les repas pressés !
 
De nombreux produits Flamingo sont exempts de gluten. Pour les connaître, sélectionnez la catégorie Sans gluten sur notre site (flamingo.ca/produits) ou recherchez le logo de l’ACMC sous la liste d’ingrédients sur les emballages.
 
Tranches de vieIl est plus de minuit, et je suis au restaurant avec des amis. Kevin, un membre du groupe, a suggéré de clore la veillée avec un déjeuner dans un restaurant qui en sert 24 heures sur 24. J’ai secrètement espéré que l’on opte pour un autre restaurant, mais le déjeuner nocturne l’a emporté.

Même si je me doutais que la chaîne de restauration où l’on allait n’offrirait rien sans gluten, je tenais à accompagner mes amis.

Une serveuse vient prendre les commandes; lorsqu’elle s’adresse à moi, je lui demande, par curiosité, s’il y a quelque chose dans le menu qui pourrait être sans gluten. Outre le poisson, elle ne peut rien garantir. L’idée de manger du saumon à cette heure tardive ne m’enchante pas particulièrement. Je ne commande rien, mais heureusement, je n’ai pas très faim.

La serveuse revient avec les assiettes de mes amis, et Kevin constate que je ne mange pas. Je lui explique qu’il n’y a rien sans gluten dans le menu, mais que ce n’est pas grave. Dans un élan de générosité, il rétorque : « Euh… ben… prends mes toasts! »

Sa réplique sème l’hilarité totale. Kevin, qui ne s’attendait pas à susciter une telle réaction, affiche un air perplexe. La plupart de mes amis connaissent la base du régime sans gluten et savent que le pain est « l’icône » de ce que nous devons éviter, mais apparemment, Kevin l’ignore. Je lui explique les grandes lignes de la maladie cœliaque, puis il réalise l’absurdité de son offre, malgré ses bonnes intentions.

Quelques années plus tard, Kevin et moi sommes fiancés et serons bientôt mariés. C’est un amoureux tout à fait attentionné et très prévoyant à l’égard de ma maladie. Il refuse même de m’embrasser après avoir ingéré des aliments avec gluten. Qui aurait dit que le refus de mon conjoint de m’embrasser ferait de moi une fille si heureuse! Sérieusement, le soutien qu’il m’apporte au quotidien m’aide à mieux vivre avec cette alimentation.
 
Bianka Lemelin
Pour les professionnels Conférences pour toute personne coeliaque et ses proches

Vendredi 4 octobre 2019
de 13 h à 17 h

Centre des congrès de Saint-Hyacinthe
 
Cette formation est accréditée par la Fédération des médecins omnipraticiens du Québec. Elle s’adresse aux médecins omnipraticiens, infirmières et aux nutritionnistes. Cette formation donne droit à 3 heures de crédits de catégorie 1.
 

La maladie cœliaque :
des symptômes au diagnostic

Par Dr Patrick Godet*,
gastroentérologue, Hôpital de LaSalle

Objectifs :
  • Reconnaître les symptômes de la maladie cœliaque
  • Établir le diagnostic par une évaluation structurée
  • Nuancer entre dépistage et diagnostic de la maladie
  • Faire le point sur les tests maison de suivi d’ATG
  • Référer en nutrition tout patient avec un diagnostic de maladie coeliaque 


La diète après le diagnostic

Par Nicole LeBlanc* Dt.P.
Diététiste-Nutritionniste 

Objectifs :
  • Conseiller son patient lors de son diagnostic dans l’attente de la consultation en nutrition
  • Discuter des difficultés de l’introduction de la diète chez le cœliaque nouvellement diagnostiqué 


Répercussions du Diagnostic
chez le patient et son entourage

– l’expérience de la FQMC

Par Édith Lalanne,
directrice générale de la FQMC

Objectifs :
  • Discuter des répercussions du diagnostic de maladie coeliaque chez les patients et leur famille
  • Répondre aux questions les plus fréquentes des patients
  • Conseiller et diriger les patients vers la FMQC pour ses différents services 

Le suivi médical
et les espoirs à long terme

Par Dre Amélie Therrien*,
gastroentérologue, Fellow de recherche clinique en maladie coeliaque, Beth Israel Deaconess Medical Center, Harvard Medical School Celiac Research Program 

Objectifs :
  • Discuter de la réalité du patient dans la première année suivant le diagnostic
  • Renforcer l’importance du suivi nutritionnel à long terme
  • Prescrire les examens de laboratoire nécessaires en fonction des recommandations sans égard aux symptômes du patient
  • Recommander un dépistage chez les parents au premier degré
  • Faire le point sur les tests maison de suivi d’ATG
  • Discuter des avancées en recherche 

Tarif :

Médecin omnipraticien : 125 $
Infirmière et nutritionniste : 100 $
 
*La FQMC remercie les membres du comité scientifique qui offrent cette formation.
 
Inscription en ligne
 

 

Samedi 5 octobre 2019
de 8 h à 12 h 30

Centre des congrès de Saint-Hyacinthe

Les thématiques suivantes seront abordées :
 

Mythes et vérités

Par Dr Michaël Bensoussan, gastroentérologue,
Hôpital Charles-Lemoyne
 

Persistance des symptômes

Par Dr Prévost Jantchou, Ph D., MBA,
pédiatre spécialisé en gastroentérologie pédiatrique et clinicien-chercheur, Centre de recherche du CHU Saint-Justine
et Nicole LeBlanc, Dt.P., nutritionniste
 

Avancées de la recherche

Par Dr Prévost Jantchou, Ph D., MBA,

Ces présentations vous permettront de mieux comprendre les différentes étapes suivant le diagnostic, de savoir comment votre corps pourrait réagir, de mieux comprendre le retour à la normale et, si tel n’est pas le cas, de tenter de clarifier les raisons de la persistance des symptômes. Vous comprendrez mieux l’importance d’en parler à votre famille, mais également de préparer la période de transition pour les jeunes adultes cœliaques qui quittent le nid familial.
 
Il sera également possible de leur poser des questions après ces conférences.
 
Venez rencontrer

Des entreprises offrant des produits sans gluten seront également présentes pour vous faire découvrir leurs produits.
 

Tarif :  

50 $ pour les membres
75 $ pour les non-membres
 

Les inscriptions débutent dès maintenant.

Par téléphone : 514-529-8806
En ligne: cliquez sur le bouton
 
Inscription en ligne



lunch
 
   

                                          Merci aux partenaires :

Le camp familial offert au P’tit bonheur change de dates cette année!
Du vendredi 21 février, 19h00 au dimanche 23 février, 16h00

Ce camp s’adresse aux familles dont au moins un enfant a la maladie coeliaque. Pour bénéficier de ce camp, il faut être membre de la FQMC.

C’est le temps de se faire des nouveaux amis ! Chaque année, de nouvelles amitiés se tissent lors de cette fin de semaine où petits et grands sont heureux de rencontrer d’autres personnes vivant la même réalité. Et quel soulagement de pouvoir compter sur des repas sécuritaires! 

Plusieurs activités hivernales vous attendent pour cette belle fin de semaine. Patinage, glissade sur tube, ringuette, ballon-balai et même de la trottinette des neiges. Il y a même des ateliers d’ornithologie et des ateliers culinaires.
 
Que du bonheur à partager, sans compter les repas SANS GLUTEN pour tous.
Inscription par téléphone au 514-529-8806
75 $/personne, c’est 50 % du prix régulier ! (0-3 ans : gratuit)
La réservation est obligatoire et la date limite : 31 octobre 2019
Faites vite! Le nombre de places est limité.

 
Cette activité est rendue possible en partie grâce à la contribution de :

Fondation Bon départ


Et à la participation de la FQMC à l'événement sportif :
BU
Vous désirez participer y participer avec la FMQC ? Cliquez ici ! 
Soirée au chalet d’un ami. Au programme : jeux et alcool. Étant diagnostiquée cœliaque depuis peu, j’ai apporté de la bière blonde sans gluten. C’est donc un premier essai. J’ouvre une canette et avale une gorgée de la boisson. Je ne suis pas une grande amatrice de bière, mais je dois admettre que celle-ci a très bon goût! Qui plus est, je ne dénote aucune différence significative avec le goût de la bière traditionnelle. Curieux, deux de mes amis m’en demandent une gorgée (avant de boire la leur, pour éviter la contamination croisée) et me confirment qu’ils ne perçoivent aucune différence et qu’elle se boit bien. Je m’en réjouis!
 
Parmi les personnes présentes au chalet, il y en a une qui se montre plus sceptique que les autres. Celle qui ne saisit pas le but d’un régime sans gluten, outre pour la « mode », et pour qui le « gluten » est un terme extraterrestre provenant d’une galaxie éloignée. Bon, je ne peux pas la blâmer, car je n’avais moi-même aucune idée de ce dont il s’agissait avant de recevoir le diagnostic de maladie cœliaque. Sans même goûter à ma bière, cette personne s’exclame avec hargne : « Ark, de la bière sans gluten! ». J’ai soudainement un goût amer dans la bouche, et ce n’est pas à cause de l’alcool…
 
À la fin de la soirée, cette même personne, passablement réchauffée, me relance au sujet de ma « bière au gluten ». Au gluten? Décidément, elle n’y comprend rien. En fait, l’absurdité de ses propos m’amuse. Il vaut mieux en rire, non?
 
Cheers!

Article de Bianka Lemelin
Cet été, si vous êtes sur la route et que vous ne trouvez pas de restaurant où vous pourriez manger sans gluten, pensez à faire un tour en épicerie. On recommande bien sûr de ne pas se fier au service traiteur puisque la contamination croisée est possible, mais vous pourriez faire un pique-nique avec les produits achetés.

Pourquoi pas une salade composée de légumes frais, accompagnée d’une vinaigrette SG ou encore des biscottes SG avec une boîte de thon SG… bref on vous souhaite de bien profiter de l’été qui s’en vient !

Marchés locaux

En route, profitez-en pour découvrir les marchés locaux, vous y trouverez souvent de belles surprises...sans gluten !

Pour une sixième année, la fondation participera au Bromont Ultra et espère dépasser les années précédentes en amassant plus de 30 000 $.

Que ce soit à la marche ou à la course, joignez-vous à l’équipe de la FQMC qui fera le parcours de 6 km. Venez nous encourager !Soyez nombreux le 13 octobre 2019 pour le Bromont Ultra

Le Bromont Ultra (BU) est un événement qui se déroule tous les automnes depuis 2014. Le BU se déroulera les 12 et 13 octobre. Il offre différents parcours de 2 km à 160 km vous permettant de vous dépasser ou simplement de participer à un mouvement de solidarité puisque le BU offre également la chance à plusieurs organismes comme la fondation de collecter des fonds. Découvrez les parcours en cliquant ici.
 
Vous pouvez vous inscrire avec un don intégré ou en amassant des fonds. Il est important de noter que si vous vous inscrivez avec une collecte de fonds, il est essentiel d’amasser le minimum demandé pour pouvoir participer.

Vous trouvez ça compliqué ?

La fondation a une solution simple : inscrivez-vous avec don intégré ici et partager le lien ci-dessous auprès de vos amis, collègues et famille pour collecter des fonds au nom de la fondation. Ce lien les dirigera vers le profil de la directrice générale de la fondation, Edith Lalanne.

https://www.ms1inscription.com/don/Bromontultra2019/0fd163804ecf11c9cb78f0d7851ac841/6989fbd67a001f5429f6bf5e1ba0faa6

Il est à noter que même si vous dirigez les donateurs vers le profil de la directrice générale, les donateurs devront répondre : FQMC (maladie coeliaque du Québec) à la question suivante : Quelle cause voulez-vous soutenir ?

C’est encore trop compliqué ?

Appelez-nous, il nous fera plaisir de vous inscrire directement sur le site de Bromont Ultra. 514-529-8806

N’hésitez pas à partager cette nouvelle !

 

Un beau souvenir du BU de l'an dernier à voir !


Pendant la saison du barbecue, ce serait un véritable sacrilège de détrôner un classique comme le hamburger. Mais on peut très bien déroger au protocole en adoptant de petites variations aussi saines que savoureuses.

Si, comme de nombreuses personnes, vous tentez de réduire votre consommation de viande rouge, il est facile de remplacer la sacro-sainte croquette de bœuf par du poulet en choisissant nos délicieux burgers de poulet Flamingo. Sans panure et délicatement assaisonnés, ils sont prêts à cuire au barbecue ou à la poêle.

Vous pouvez évidemment les servir sur des pains sans gluten maison ou du commerce. Mais si vous avez envie d’étonner vos convives, éliminez les petits pains et servez-les plutôt entre deux feuilles de laitue romaine ou Boston ou deux champignons portobellos grillés. Surprise, saveurs et nutriments seront au rendez-vous !

Pour les garnitures, laissez-vous inspirer par les cuisines du monde :
  • Transportez-vous en Grèce avec des tranches de tomate, de l’oignon rouge et du féta.
  • Donnez à votre burger une petite touche indienne en remplaçant la mayo par de la raïta, un mélange de yogourt nature, de concombre haché, de menthe fraîche et de cumin.
  • Créez une version orientale en garnissant d’une salade de chou, carotte et concombre râpés, assaisonnée de vinaigrette asiatique.
  • Prenez la route du Sud-Ouest américain avec notre délicieux burger tex-mex, qui combine fromage râpé (mélange mexicain), salsa, avocat, oignon rouge et crème sure.Classiques ou renouvelés, les burgers de poulet Flamingo, c’est bon pour le barbecue!
De nombreux produits Flamingo sont exempts de gluten. Pour les connaître, sélectionnez la catégorie Sans gluten sur notre site (flamingo.ca/produits) ou recherchez le logo de l’ACMC sous la liste d’ingrédients sur les emballages.