Enfants dans une cafétéria
La rentrée scolaire approche et entraîne avec elle son assortiment de casse-têtes parmi lesquels, l’incontournable préparation des lunchs! Parce qu’on veut ce qu’il y a de mieux pour notre santé et celle de nos enfants atteints de la maladie cœliaque, on se répète qu’un peu de préparation a bien meilleur goût!

Planifier les repas

À quelques semaines de la rentrée scolaire, un conseil de famille est de mise! C’est le moment d’établir quels sont les lunchs les plus appréciés des membres de la famille parmi les plats à réchauffer, sandwichs et autres salades. On établit le palmarès et on élabore ensemble la liste d’achats. Réservez ensuite une tablette du réfrigérateur et du garde-manger pour les aliments/collations «lunchs» où piger pour faciliter leur préparation.

Quels sandwichs?

Les sections sans gluten des épiceries offrent habituellement des pains sans gluten (frais ou surgelés) pour tous les goûts. Peut-être aussi avez-vous développé votre recette de pain maison qui plaît à toute la famille? Peu importe, l’important c’est de varier leur garniture! Les possibilités sont multiples: préparation d'œufs, de saumon, de thon, de poulet, hummus maison, tartinade de tofu ou charcuteries sans gluten du commerce. Ces variantes permettent de ne pas se lasser trop vite de nos sandwichs et de jouer avec les textures en ajoutant des laitues ou pousses croquantes, des fromages et autres légumes frais, marinés ou grillés. Les tortillas de riz offrent d’autres belles options, sous forme de wraps. Pour varier un peu, on peut aussi s’amuser à confectionner des sandwichs «sans pain» en utilisant des aubergines grillées, des champignons Portobello, des feuilles de laitue Boston (façon tacos) ou des galettes de sarrasin sans gluten en guise de tranches de pain.

Quelles salades?

Les déclinaisons de salades vertes et de salades de pâtes sans gluten ont été testées et re-testées? Pour mettre de la variété dans la section salade de vos boîtes à lunch, on innove en choisissant la céréale sans gluten  de quinoa, de sarrasin ou de riz. On ajoute ensuite une protéine (viande, fromage, poisson), des légumineuses ou lentilles, des légumes et/ou fruits, de la verdure, des noix, des fruits séchés, des herbes fraîches et on a une belle salade-repas fraîcheur et santé à dévorer. En voici un bel exemple avec la salade de lentilles sans gluten.

Des «restes»!

Parce qu’au plus creux de l’automne, on aime manger chaud! Et parce que la préparation des repas du soir est l’occasion de préparer des portions d’extra pour le lunch du lendemain, on renouvelle notre répertoire de recettes de mijotés, de ragoûts, de caris, de chilis, de pâtes et autres quiches, si faciles à emporter et à réchauffer au micro-ondes. Comme 2016 est l’année internationale de la légumineuse, on en profite pour les insérer plus souvent dans nos plats avec ou sans viande!

Des collations gourmandes

Les collations sans gluten sur le marché laissent parfois à désirer, tant sur le plan nutritionnel que sur le plan de la variété. Dans les repas principaux comme dans les collations, rien ne vaut la cuisine faite maison, avec le moins d’aliments transformés possible. On profite donc d’un moment de répit pendant le weekend pour cuisiner des muffins, des biscuits, du granola et autres barres nutritives. La satisfaction devant ces collations santé, mais tout de même gourmandes, n’en sera que plus grande! Besoin d’inspiration pour partir? Voici la recette de gâteau aux carottes, façon muffins que nous propose Frédérique Barral, fondatrice et rédactrice en chef du magazine Niépi, magazine français sur la cuisine et l’art de vivre sans gluten ce mois-ci.

Par Mélissa Proulx
 

GÂTEAU AUX CAROTTES SANS GLUTEN ET SANS LACTOSE, FAÇON MUFFINSGâteau aux carottes, style muffins  Crédit photo : Frédérique Barral/Niépi

Préparation 30 min
Repos 1 nuit
Cuisson 45 min
 
Pour 8 à 9 muffins
 
Ces muffins se préparent à l'avance et se glissent avec convoitise dans la boîte à lunch. Emportez votre petit pot de miel liquide pour aller au bout de la gourmandise. Même pas honte!
 
Ingrédients
  • 40 g de raisins secs
  • Le jus d'une orange fraîchement pressée (50 mL)
  • 55 g de sucre de canne blond
  • 7 c. à table d’huile d’olive non fruitée
  • 3 œufs
  • 1 c. à thé (5 mL) d’essence de vanille
  • 100 g de farine de riz SG
  • 12 g de fécule de pommes de terre SG
  • 1 c. à thé (5 mL) comble de poudre à pâte
  • ½ c. à thé (2,5 mL) de bicarbonate de soude
  • 1 pincée de gingembre moulu SG ou une pincée de gingembre frais râpé
  • 1 pincée de sel
  • 3 carottes râpées (soit environ 150 g)
  • 1 petite poignée de noix grossièrement hachées
  • Un tout petit pot de miel
Préparation
  1. Verser le jus d'orange sur les raisins secs et laisser macérer toute une nuit au réfrigérateur.
  2. Préchauffer le four à 180 °C (350 °F) et graisser le moule à muffins (ou tapisser de papier). Mettre à égoutter les raisins secs.
  3. Mélanger le sucre de canne blond, l'huile, les œufs et la vanille. Dans un autre récipient, mélanger la farine, la fécule, la poudre à pâte, le bicarbonate de soude, le gingembre et le sel. Mélanger jusqu'à obtenir une texture homogène.
  4. Ajouter les carottes râpées et les raisins secs égouttés, puis mélanger.
  5. Verser cette pâte dans les moules à muffins. Parsemer sur le dessus les petits morceaux de noix.
  6. Enfourner pour 45 à 50 minutes. À mi-cuisson couvrir d'un papier parchemin si les muffins sont déjà bien dorés. Réaliser cette opération rapidement afin de ne pas laisser la porte du four ouverte trop longtemps, au risque de voir vos muffins redescendre.
  7. Vérifier la cuisson: la lame d'un couteau insérée à cœur doit ressortir sèche.
  8. Démouler et laisser refroidir sur une grille.
 
Recette de Frédérique Barral, fondatrice et rédactrice en chef du magazine Niépi, magazine français sur la cuisine et l’art de vivre sans gluten.

http://www.niepi.fr/

Crédit photo : Frédérique Barral/Niépi

L’équipe de la FQMC a testé la recette! Voici ce que nous en avons pensé:

«J'ai essayé la recette et j'ai obtenu 12 muffins de format moyen. Les muffins ont été préparés le dimanche en fin d'après-midi et le lundi matin, il n'y en avait plus! Il n'en fallait pas plus pour me convaincre que ces muffins feront définitivement partie des recettes coup de cœur de ma famille de 4 personnes.» 
— Édith Lalanne, membre du Conseil d’administration

«J’ai réalisé cette recette avec les ingrédients que j’avais à la maison. Ainsi, j’ai utilisé un mélange de farine tout usage (environ 112 g) comprenant entre autres de la gomme de guar dans le mélange et du sucre granulé fin (environ 55g) en remplacement du sucre de canne blond. Trop impatience de réaliser la recette, j’ai fait tremper les raisins dans le jus d’orange pendant seulement 3 heures, à la température pièce. J’ai ensuite utilisé du gingembre frais coupé très fin (environ 1 c. à thé) en remplacement du gingembre moulu. J’ai utilisé des mini-moules à muffins, donc j’ai ajusté le temps de cuisson à environ 20 minutes (pour un rendement de 24 muffins).  Le papier parchemin pour couvrir les muffins à la mi-cuisson est une excellente suggestion. Les raisins ajoutent du moelleux et un délicat goût d’orange aux muffins et les noix, du croquant. Une excellente recette. J’adopte!»

- Suzanne Laurencelle, directrice générale.